illustration semaine de 4 jours

Orignal passe à la semaine de 4 jours / 32h – Partie 1

04/04/2022
par Catherine Radenac
Actu

 

Pourquoi et comment ?

 

En 2022, c’est décidé, on travaille moins pour gagner plus ! Gagner plus en créativité, en efficacité, en bien-être, en business, en énergie, en rentabilité, en humour, en sérénité… Lundi 4 avril marque le lancement de notre phase de test de la semaine de 4 jours en 32h.
Mais comment en est-on arrivé là ? Et comment est-on passé à l’action, concrètement ? On avait envie de vous partager tout ça…

 

Au commencement était Orignal…

En fin d’année, Orignal fêtera ses 10 ans. Putain, 10 ans ! L’année de la maturité ? Pffff… ça risque pas, on est dans la com ne l’oublions pas 😉 Mais clairement, cette date anniversaire nous donne l’occasion de faire un bilan de notre première décennie et d’imaginer les 10 prochaines… Alors, on a pas mal cogité en début d’année et les réflexions se sont particulièrement tournées vers notre stratégie RSE, complètement en phase avec notre ADN. Un peu comme si on faisait notre crise de la dizaine, avec un besoin d’introspection, de requestionner notre raison d’être : pourquoi je vis, pourquoi je meurs ?…

via GIPHY

Depuis le premier jour, à l’heure où l’on ne mettait pas le mot RSE derrière, on s’est fait une promesse : créer notre agence pour faire un travail de qualité pour nos clients, avec passion, dans le respect des hommes, des femmes et de l’environnement qui nous entoure. Rien n’a changé. Ce n’est pas toujours simple, il a fallu parfois faire des choix, mais on est toujours dans cette veine. Et on en est plutôt fier en fait. Si au départ, on était un peu à contre-courant de l’image classique du dirigeant d’entreprise, force est de constater que les années passants, on voit naître de nouveaux modèles, des visions du travail alternatives, un autre équilibre pro/perso à trouver… dans lesquels on se reconnaît pas mal.

Alors, on a décidé d’aller plus loin sur ces questions, et en ce début d’année, on s’est engagé sur 2 volets : d’un point de vue environnemental, on s’est lancé dans le Challenge « Balance ta tonne » du Centre des Jeunes Dirigeants pour faire notre estimation Carbone et établir un plan d’actions pour réduire nos émissions de CO2 ; côté social, on met en place la semaine de 4 jours, 32h avec maintien des salaires (avec une période-test de 2 mois : du 4 avril au 3 juin 2022). Au-delà des questionnements techniques ou d’organisation, ces deux actions très concrètes sont une véritable opportunité de requestionner notre métier, le service que l’on propose à nos clients et la façon dont on souhaite traverser les 10 prochaines années au sein d’Orignal.

 

 

Semaine de 4 jours : bienfaits pour nous ?

Certains parlent de “slow working”, d’autres de “détravail”, mais à chaque fois l’idée qui se cache derrière est de ralentir, de se concentrer sur l’essentiel, de gagner en sobriété à tous points de vue… Cela nous semble aller dans le sens de l’histoire. En tout cas, à l’agence, plusieurs raisons ont orienté cette décision.

via GIPHY

Tout d’abord, une envie de développer le bien-être au travail. En effet, avec cette journée Off dans la semaine, l’idée est de pouvoir y réaliser des activités qui nous épanouissent tel qu’un engagement associatif, des moments que l’on souhaite partager avec nos proches ou au contraire un temps de pause que l’on prend rien que pour nous. Cela peut également être un temps d’inspiration : se balader en bord de mer, visiter une exposition, assister à une conférence, etc. Pour d’autres, ce jour permet de prévoir des rendez-vous que l’on peine à caser dans notre semaine et qui parfois vampirisent notre esprit : courses, rendez-vous médical, garagiste… Ainsi, sur les 4 jours de présence à l’agence, nous sommes focus sur notre travail !

De plus, dans un métier de conseil et de création comme le nôtre, il nous semble pertinent de libérer notre esprit pour être créatif et productif pour nos clients. Alors, sortir du cadre du travail et libérer notre esprit des contraintes contribuent à cela. En effet, outre l’envie de développer le bien-être de l’équipe, nous faisons le pari que cela ira de pair avec une meilleure rentabilité de l’entreprise.

 

32h chrono

La question du temps de travail hebdomadaire s’est rapidement posée. On aurait pu faire nos 35h en 4 jours. C’est jouable. Oui mais non. Déjà, ce n’est pas jouable pour tout le monde au regard de l’organisation pro/perso de chacun. Et puis, cela dépend forcément des métiers et du fonctionnement de chaque organisation, mais on est persuadé que rallonger d’autant chaque journée n’est pas le plus pertinent en termes de productivité ou de créativité. Alors, qu’à cela ne tienne, tentons la semaine de 32h !

Cette organisation devrait donc favoriser à la fois notre sérénité personnelle et la qualité de notre production à l’agence.

 

 

D’abord, la jambe gauche…

Dans un premier temps, il nous a semblé primordial de prendre un temps de réflexion, de préparation. Travailler chacun 3 heures en moins dans notre semaine (parfois bien remplie !) ne s’improvise pas. Et on ne va pas se mentir, c’est un risque pour la viabilité de l’entreprise.

via GIPHY

Alors oui, aujourd’hui on entre en phase de test. Mais cela fait déjà plusieurs mois (années ?) qu’on en parle. Et plusieurs semaines que l’on prépare le terrain. En effet, nous souhaitons aussi éviter que le test se transforme en crash-test, surtout pour des questions d’impréparation. Ce serait très frustrant.

On a pris le temps de partager l’info avec nos clients en leur proposant de s’investir dans la réflexion, on a questionné les membres de nos réseaux pour avoir d’autres points de vue, on a travaillé en interne sous forme d’ateliers…

Première étape, premier atelier, on a défini les bénéfices recherchés par cette nouvelle organisation, à titre perso et pour l’agence. Et puis, on a déterminé ensemble les critères de réussite et en face, les indicateurs correspondants.

On a également rappelé les règles du jeu : à la question « À terme, passera-t-on à la semaine de 4 jours – 32h ? », la réponse on l’espère sera un grand “Oui”. Mais cela pourra aussi être “Non”. Voire “Peut-être”, avec quelques curseurs à ajuster. Seul le bilan en fin de test nous dira si tous les feux sont au vert pour le mettre en place durablement.

Passer à la semaine de 4 jours en réduisant notre temps de travail suppose de revoir certains process, de remettre en question notre manière de travailler. Nous avons pour cela défini 4 axes de travail, traités en ateliers d’une heure max en phase préparatoire :

  • planning de l’équipe et organisation globale : Qui prend son jour off quand ? télétravail : quels jours ? quels temps en commun à l’agence pour ne pas perdre notre cohésion d’équipe ?…
  • Optimisation du temps de travail (tâches) : Comment et quelles tâches optimiser pour gagner chacun 3h dans notre semaine ? Quelles idées pour revisiter nos process ? …
  • Ressources Humaines : Comme c’est l’entreprise qui offre ces 3 heures, comment être dans les clous au niveau du contrat de travail ? Quelle articulation avec les jours de congés ?…
  • Communication : Quelle communication mettre en place durant cette période, tant  en interne qu’en externe ?…

Bien évidemment, ce découpage nous correspond, mais les axes de réflexion sont à personnaliser à chaque entreprise. Nous imaginons également que cette liste pourra s’étoffer avec l’émergence de nouvelles problématiques en cours de test.

 

 

J’y vais mais j’ai peur !

Donc, là, on saute dans le grand bain. On teste en vrai. Ben oui, une belle stratégie sur le papier n’en reste pas moins qu’un concept idéalisé jusqu’à ce qu’il soit confronté à la réalité ! (ça vous parle les jeunes parents ?).

Pour cadrer le suivi de la période de test, nous avons décidé de créer une fiche de suivi qui rappelle les critères de réussite définis ensemble et un espace libre pour que chacun y mette ses attentes persos. Et chaque semaine, chacun notera en 3/4 puces max son retour, son ressenti, des retours que des clients ou partenaires ont pu lui faire. Le lundi matin on gardera 15 minutes pour partager et centraliser ces retours dans un journal de bord.

Promis, on revient vers vous très vite pour vous en dire un peu plus sur comment ça se passe.

via GIPHY

  567